Je m’entraine au calcul mental

  • ACTIVITE d’entrainement en calcul mental pour le cycle IV de l’école primaire
  • AUTEURS: Yves Khordoc, d’après une idée de Françoise Petit (formatrice à la Focef)
  • CONTEXTE: Françoise Petit nous a présenté cet outil pour différencier dans le domaines des mathématiques lors de sa formation FOCEF. La différenciation est ici principalement planifiée sur les processus qui se vivra de façon simultanée, à l’intérieur de la classe. L’élève qui n’arrivera pas à résoudre un calcul recevra une « relance » lui permettant de réfléchir au procédé de l’item travaillé. Les notions abordées sont principalement les propriétés des opérations. Fini donc d’aborder chaque technique, chaque procédé séparément. (Je me souviens du discours de mon ancien inspecteur qui après avoir observé une magnifique leçon sur « x9 », demandait aux élèves de multiplier par…11! Puis par 12, et ainsi de suite).
  • DESCRIPTION:

1er temps

Il faut effectuer 10 opérations recourant aux propriétés (la commutativité, l’associativité et la distributivité), la compensation, les fractions et la verbalisation en français des démarches mathématiques.

Lorsque l’élève rencontre des difficultés, il peut demander à son enseignant une relance le guidant dans les démarches à effectuer. Il retourne alors à sa place, tente de comprendre la relance, éventuellement la complète et effectue l’opération qui posait des difficultés. Puis il retourne chez son professeur pour qu’il puisse vérifier si le procédé est compris.

L’élève continue ensuite les opérations suivantes…Quand il arrive à la 10ème opération, il remet la feuille à son professeur qui la corrigera pour le 2e temps.

2e temps (généralement la semaine suivante)

Les élèves reçoivent la fiche 1B proposant 10 nouvelles opérations qui leur demande de recourir aux procédés de la fiche précédente.  Ils peuvent s’aider de la fiche 1A et ils peuvent à nouveau demander des relances.

3e temps

Je propose tout au long de notre cycle (de la 5e à la 6e primaire) 6 séries. Après 2 séries, j’évalue les élèves sur les procédés utilisés. Nous travaillerons également chaque procédé, chaque technique de manière plus spécifique.

  • DIFFICULTE: La principale difficulté résidera dans la planification de ces relances. Il faut ainsi:
  • imaginer les difficultés et les éventuelles erreurs des élèves,
  • et concevoir la relance afin de leur permettre de comprendre. Passer par le concret et les schémas sont souvent efficaces. On veillera à ne pas entrainer les élèves dans de mauvaises démarches. Par exemple, pour multiplier par 10, on montrera que chaque chiffre se décale d’un rang vers la gauche dans l’abaque.  « Ajoute un zéro » ne permettra pas à l’enfant de comprendre le système de numération.
  • NB: Les relances sont regroupées pour toutes les séries. Le numéro de la relance ne désigne pas l’item de la série. Il conviendra de faire le correctif et d’y indiquer la relance appropriée.

SCN.5. - Je m'entraine au CM - E1ASCN.5. - Je m'entraine au CM - E1Brelances

Mais je parle aussi de...

Your email will not be published. Name and Email fields are required